«La marée du siècle» au Mont Saint Michel

«La marée du siècle» nous a laissé une image incroyable et mémorable, pendant plusieurs minutes le Mont Saint Michel s’est converti en une île et était donc totalement isolé. Le niveau de la mer a été modifié par l’alignement inhabituel du Soleil et de la Lune. Pour pouvoir profiter de nouveau d’un tel spectacle comme ce samedi 22 mars, il faudra être patient, car la prochaine grande marée n’aura lieu qu’en 2033, dans 18 ans nous aurons une nouvelle occasion de contempler ce phénomène.


Ce samedi a eu lieu la première grande marée du millénaire et l’endroit où le plus de personnes se sont rassemblés a été l’emblématique Mont Saint Michel, site du patrimoine mondial. La passerelle reliant l’abbaye avec la côte a été submergée par l’eau de mer, laissant le site se convertir en une ile pour le plus grand plaisir des amateurs de photos, et les fous d’émotions fortes..

Mais dans quel pays les plus hautes marées du monde se produisent? La réponse est le Canada. Plus précisément, les baies de Fundy et d’Ungava. Selon le Service hydrographique du Canada, les marées peuvent atteindre jusqu’à 17 mètres de haut.

Mais là-bas ce n’est ni la Normandie ni le merveilleux Mont Saint-Michel, l’union entre l’imposante marée et le site a donnée comme résultat que pendant quelques minutes, nous avons assisté à un parfait binôme, marée et architecture, nature et main de l’homme, dommage que cela se produise si rarement.

L’originalité de la «marée du siècle» en comparaison avec d’autres «grandes marées» ou autre «marée du siècle» est due à la confluence de tous les facteurs qui influent sur les marées, dans un court laps de temps et en étant ces derniers en degrés à proximité de leur puissance maximale.

Le vendredi 21 Mars, la Terre, la Lune et le Soleil se sont alignés avec la lune et le soleil, étant les deux derniers du même côté (ce qui a causé l’éclipse solaire visible dans la matinée), de sorte que les forces d’attraction des deux corps célestes sur les mers et océans se sont additionnés.

En outre, le même jour a eu lieu l’équinoxe de printemps (le seul moment de l’année où le jour et la nuit ont la même durée) et en plus, la Lune était dans sa phase de nouvelle lune (phase lunaire entrainant les plus fortes marées).

Tout cela bien enchainé à donner comme résultat, la marée du siècle, il ne nous reste plus qu’à attendre 2033 pour le revivre.

http://tempsreel.nouvelobs.com/video/20150321.OBS5180/maree-du-siecle-le-mont-saint-michel-cerne-par-les-eaux-en-moins-d-une-minute.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.