La LNPN : la phase d’études est lancée jusqu’en 2017

La LNPN ce sont les initiales de la future ligne de trains rapides qui vont relier Paris à la Normandie d’ici 2030. Une phase essentielle du projet vient de démarrer le mardi 7 juillet 2015 avec le début des études. Le trajet définitif de la Ligne Nouvelle Paris Normandie devrait être connu en 2017.

La LNPN avance

Avec la Ligne Nouvelle Paris Normandie, les trajets en train seront plus rapides. La phase d’études vient tout juste de démarrer. Ce mardi 7 juillet 2015? les représentants de la Haute et Basse Normandie étaient à Paris pour lancer cette phase d’études. Quel tracé sera retenu ?

Une réponse en 2017

Si liaison rapide entre Paris et la Normandie est attendue pour 2030 et si les travaux débutent en 2015, le tracé définitif devrait être connu en 2017. L’objectif est de relier plus rapidement Paris et la vallée de la Seine. Pour l’instant, il y a eu des études et des concertations afin de mettre en valeur les différents enjeux des territoires concernés. Aujourd’hui, l’étape suivant consiste à savoir quelle sera la meilleure insertion dans les territoires parcourus.

Rien pour la Basse-Normandie

Ces études pour déterminer le tracé définitif vont durer jusqu’en 2017. On devrait alors avoir un couloir de un à trois kilomètres de large clairement défini entre Paris et Yvetot dans le département de la Seine-Maritime et entre Paris et Bernay dans l’Eure. Le 7 juillet, la Basse-Normandie était représentée puisqu’elle est l’un des partenaires financiers de la LNPN. Toutefois, sur les trois tronçons présentés, aucun ne la concerne. Les zones prioritaires restent celles situées entre Paris et Mantes, Mantes et Evreux ainsi qu’entre Rouen et Yvetot. Ces études prévues jusqu’en 2017 vont coûter 100 millions d’euros ; un site Internet dédié et des réunions publiques permettront au grand public de rester informé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.