Le dynamisme économique de la Normandie

Si la Normandie raisonne pour beaucoup comme la chanson de Stone et Charden « Made in Normandie » la réalité en est tout autre puisque la Normandie a su évoluer pour devenir un territoire avec un tissu économique dynamique mais qui se heurte à certaines difficultés ponctuelles. Deux points en particuliers méritent ainsi d’être évoqués afin de faire le point sur l’actualité de la situation économique actuelle de la Normandie.

Le rapport Duron sur les trains Intercités

Dans le rapport remis à Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux Transports, par la commission Duron il est préconisé de réduire les trains Intercités en Haute-Normandie et d’augmenter ceux en Basse-Normandie. Si il ne s’agit que d’un rapport, qui n’a par conséquent aucune force contraignante, celui-ci n’en fait pas moins couler de l’encre. Dans ce rapport ne sont pas évoqués les trains express régionaux (TER) puisque sous la responsabilité des régions. Ce sont donc des recommandations qui restent assez vagues mais qui pour certains ne sont qu’un signe de plus de la volonté du gouvernement et de la SNCF de se désengager du transport ferroviaire. Affaire à suivre.

La lutte des producteurs laitiers

Un groupe d’une dizaine de producteurs laitiers fournisseurs de Danone ont souhaité alerter l’opinion publique sur la situation de leur profession lors de l’assemblée générale de la Coopérative de vente de produits laitiers de la région de Gournay Neufchâtel-en-Bray. A travers cette manifestation, qui s’est déroulée dans le calme, il s’agissait de dénoncer l’absence de bénéfice tiré d’une activité exercée 365 jours de l’année. Seul moyen de survivre : les emprunts mais tout cela a une limite. Cette limite a été tragique puisqu’on compte entre trois et cinq suicides de producteurs dans les derniers mois. une pierre tombale a ainsi été déposée en symbole. Les temps sont durs pour les producteurs laitiers, espérons que le cours du lait remonte pour leur assurer une rémunération décente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.